Coronavirus et maladie d’Alzheimer : que faire lorsqu’on a un proche malade ?

Pourquoi est-il indispensable de s’organiser en temps de coronavirus quand on un proche malade d’Alzheimer ?

Nous n’y étions pas préparé, pourtant ce sont des moments difficiles que nous nous apprêtons à vivre face à la crise du coronavirus. 

Le coronavirus provoque une maladie : le COVID-19. Elle affecte les poumons et les voies respiratoires. La plupart des personnes malades ont des symptômes ressemblant à la grippe ou à un rhume (une toux, de la température, une difficulté à respirer). Néanmoins, certaines personnes ont des symptômes plus graves et ont besoin d’aller à l’hôpital pour se soigner.

Les personnes les plus à risque sont les personnes âgées de plus de 65 ans et les personnes ayant déjà d’autres pathologies qui pourraient aggraver les symptômes.

Sept conseils à suivre si vous vivez avec une personne malade d’Alzheimer ou atteinte d’une maladie apparentée

  • Le coronavirus se propage par contact direct et par gouttelettes (toux, éternuement…). Lavez-vous régulièrement les mains ainsi que celles de votre proche malade. Pensez à tousser ou éternuer dans votre coude et à vous moucher dans un mouchoir en papier à usage unique.
  • Vous devez éviter à tout prix que la personne malade attrape le coronavirus. Pour cela, vous devez l’isoler au maximum, ainsi que vous-même.
  • Si des visiteurs doivent venir chez vous, vous devez disposer d’un lavabo et d’un désinfectant pour les mains. Chaque personne devra se laver les mains en rentrant et se les désinfecter régulièrement.
  • Nettoyez les objets les plus manipulés dans la maison : la télécommande, les robinets, les interrupteurs, les poignées de porte etc.
  • Vérifiez que la personne malade a accès à ses médicaments. Pour cela, appelez votre médecin ou votre pharmacien le plus proche pour vous assurer qu’il ou elle les a en stock avant de vous déplacer.
  • En temps d’isolement, vous pouvez pratiquer des activités à la maison qui stimuleront la personne malade : lecture, musique, jeux de plateau, programmes TV ou encore radio.
  • Restez en contact avec votre entourage par téléphone, email, Skype ou FaceTime.

Que faire si la personne malade se trouve en institution de type EHPAD ?

Vous le savez, cette crise sanitaire sans précédent a conduit les pouvoir publics à prendre une mesure qui peut pour certains sembler injuste. Les visites aux résidents sont interdits dans les EHPAD depuis le 11 mars 2020 et jusqu’à nouvel ordre.

Il est effectivement extrêmement difficile de priver les personnes âgées de la présence de leurs proches pendant les prochaines semaines, voire les prochains mois. Mais, le confinement, tout comme la désinfection des mains, est une mesure très efficace pour contenir la propagation du virus. Cette mesure est nécessaire car les personnes âgées sont les plus vulnérables.

Que pouvez-vous faire dans ce cas ?

  • En tant que famille, vous pouvez communiquer avec l’établissement pour vous informer de l’évolution de la situation si votre proche n’est plus capable de parler. 
  • Maintenez les liens par téléphone quand cela est possible. Il s’agit d’un très bon moyen de communication pour rompre l’isolement de la personne malade.
  • Dans certains cas, les institutions ont mis en place des possibilités de visio-télécommunication. Vous pouvez ainsi parler à votre proche et le voir en même temps. N’hésitez pas à demander à l’institution dans laquelle se trouve votre proche si cela est possible. 

N’oubliez pas : Compte tenu des prévisions de l’épidémie, il est IMPÉRATIF de respecter un confinement maximum pour diminuer le pic épidémique. Cela permettra de faciliter la prise en charge des personnes qui en auront besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.