La recherche sur les biomarqueurs pour bloquer la destruction des neurones ?

Le Dr Marie-Christine Chartier-Harlin, membre du Conseil d’administration de Vaincre Alzheimer, explique la recherche sur les biomarqueurs et son intérêt

Qu’est-ce qu’un marqueur biologique ?

« Les marqueurs biologiques – ou biomarqueurs – sont les traces des modifications biologiques provoquées par une maladie. Dans le cas de la maladie d’Alzheimer, ils permettent donc d’en révéler la présence avant même l’apparition des premiers symptômes. »

En quoi l’identification de biomarqueurs est-elle essentielle dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer ?

« Nous savons désormais que la maladie d’Alzheimer progresse lentement, durant 15 à 20 ans, avant la moindre manifestation. Pendant ce temps, la maladie provoque des lésions dans le cerveau . Ces lésions sont actuellement impossibles à réparer. L’identification de biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer dans sa phase pré-symptomatique permettra donc d’initier très tôt des traitements. Le but est de retarder, voire même de bloquer la destruction des neurones. Ces biomarqueurs peuvent également ouvrir la voie à la mise au point de traitements ciblés capables d’agir contre les anomalies biologiques à l’origine même de la maladie. »

Où en sont les recherches sur les biomarqueurs de la maladie d’Alzheimer ?

« Les chercheurs ont déjà identifié des biomarqueurs spécifiques de la maladie d’Alzheimer dans le liquide céphalo-rachidien. Ils continuent désormais à en chercher de nouveaux. Vaincre Alzheimer soutient notamment 3 programmes particulièrement prometteurs pour identifier des marqueurs biologiques – gènes ou protéines – capables de révéler la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs ont besoin de l’aide des donateurs pour rendre possible au plus vite un diagnostic plus précoce et un traitement plus efficace de la maladie d’Alzheimer ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.