LECMA-Vaincre Alzheimer nouveau partenaire du Groupe B2V

Groupe B2V et LECMA-Vaincre Alzheimer

Vaincre Alzheimer s’associe au groupe de protection sociale B2V afin de mutualiser les connaissances et partager leurs expertises.

Interview croisée d’Isabelle Pécou, Directeur Général de B2V, et de Géraldine Drexel De Buchy, Directrice Générale de LECMA-Vaincre Alzheimer.

Comment est né ce partenariat ? Quel en est l’objet ?

Géraldine Drexel De Buchy : « Notre association a été créée en 2005 pour financer la recherche française et participer à l’effort de sensibilisation et d’information sur la maladie d’Alzheimer. Après dix ans d’existence, elle a souhaité se transformer en fondation d’utilité publique pour avoir plus d’impact. Au sein du Conseil d’administration, nous intégrons des partenaires institutionnels issus de la société civile. Nous avons ainsi contacté le Groupe B2V pour lui proposer d’intégrer le Conseil de la future fondation, car nous sommes convaincus de la synergie positive qui émanera de ce partenariat. »

Isabelle Pécou : « LECMA-Vaincre Alzheimer est entrée en contact avec notre Groupe à travers notre Observatoire B2V des Mémoires. En effet, comme LECMA-Vaincre Alzheimer, nous avons, en tant que groupe de protection sociale, inscrit dans nos missions la prévention et l’accompagnement des personnes en difficulté, notamment dans le cadre de la maladie d’Alzheimer. Ainsi, cette proposition d’entrer au Conseil d’administration de sa future fondation nous a enthousiasmés. Le Conseil d’administration de B2V Prévoyance a donc pris la décision d’entrer en tant que partenaire institutionnel au Conseil d’administration de la Fondation LECMA-Vaincre Alzheimer et d’y être représenté par le directeur de l’Action sociale de notre Groupe, expert de ces questions, Christian Marie. »

Pourquoi avez-vous sollicité le Groupe B2V, quelles sont vos attentes dans la recherche de vos partenaires ?

Géraldine Drexel De Buchy : « LECMA-Vaincre Alzheimer s’engage pour la construction d’un monde où hommes et femmes pourront conserver leurs facultés cognitives tout au long de leur vie. Nous partageons avec le Groupe B2V cette conviction que l’information et la prévention sont des moyens efficaces d’agir concrètement dans un domaine où se jouent l’avenir de chaque individu et celui de notre société. Au travers de l’Observatoire, nous retrouvons l’approche de la diffusion du savoir, à la fois scientifique et accessible à tous, qui nous est chère. Parallèlement à ces points communs, nous sommes convaincus que l’expertise du Groupe B2V, ses compétences spécifiques dans le domaine de la protection sociale et son ancrage dans le tissu social seront un éclairage et un enrichissement supplémentaires dans le développement de nos actions. »

Comment envisagez-vous ce partenariat à long terme ?

Isabelle Pécou : « Nous souhaitons partager et confronter nos expertises qui sont complémentaires. Nous pourrons ensuite mener ensemble des actions en faveur d’une meilleure connaissance de la maladie d’Alzheimer et du développement d’actions de prévention. Par exemple, en septembre 2016, à l’occasion de la seconde édition de la Semaine de la mémoire à Bordeaux, organisée par le Groupe B2V, nous avons demandé à LECMA-Vaincre Alzheimer de participer à deux conférences et à une opération de sensibilisation du jeune public à la maladie d’Alzheimer. Les occasions à venir ne manqueront pas. »

Géraldine Drexel De Buchy : « La participation à la gouvernance de la future Fondation s’inscrit par définition dans le long terme. Le Conseil d’administration déterminera ses grandes orientations dans sa mission de lutte contre la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’un engagement fort au service de la société. Nous envisageons également de mener des actions communes de prévention et d’information, des campagnes de collecte pour financer des programmes de recherche innovants, des partages d’expertises pour faciliter la diffusion et les échanges de savoirs scientifiques. Il y a beaucoup à faire ensemble. »

Pouvez-vous nous dire en trois mots ce qu’évoque la mémoire pour vous ?

Géraldine Drexel De Buchy : « J’associe la mémoire à l’identité. Identité personnelle, constituée des souvenirs individuels, qui font de nous ce que nous sommes. Mais aussi identité culturelle, celle qui nous inscrit dans une lignée et une civilisation. La maladie d’Alzheimer, en menaçant la mémoire de chacun, l’identité même des personnes malades, jette une ombre sur la mémoire collective : si nos anciens perdent la mémoire, comment pourront-ils la transmettre aux jeunes générations ? À ce titre, la mémoire est partage. “Un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir”, dit le proverbe repris par de grands hommes tels que le Maréchal Foch ou Aimé Césaire. La mémoire est une infinie richesse, de celles qui se donnent sans s’épuiser, qui se transmettent sans s’appauvrir. »

 

Liens utiles :
www.b2v.fr
www.observatoireb2vdesmemoires.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.