Maladie d’Alzheimer : sept raisons d’établir un diagnostic précoce

L'importance d'un diagnostic précoce de la maladie d'Alzheimer

Pertes de mémoire, changements d’humeur ou de comportement… un diagnostic précoce peut s’avérer être dans votre intérêt ou celui d’un de vos proches !

Bien que certaines personnes s’interrogent sur l’intérêt d’un diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer en l’absence de traitement curatif, l’association LECMA-Vaincre Alzheimer vous présente les 7 raisons qui font de ce diagnostic un élément essentiel pour une meilleure prise en charge.

1e raison : Pour répondre aux questionnements du patient et de son entourage. Lors de la consultation, ils veulent comprendre ce qui ne va pas et non repartir avec l’angoisse de l’incertitude.

2e raison : Pour éviter les erreurs diagnostiques. Celles-ci peuvent entrainer un traitement inadapté qui pourrait aggraver l’état de santé du patient.

3e raison : Pour que le malade soit acteur dans sa prise en charge avant la perte d’autonomie. Il pourra ainsi s’organiser pour l’avenir.

4e raison : Pour faire bénéficier le patient d’une prise en charge multidisciplinaire précoce. Le malade pourra ainsi s’adonner à des activités stimulant ses fonctions cognitives et motrices de manière adaptée. Cela lui permettra de préserver son autonomie le plus longtemps possible.

5e raison : Pour faire bénéficier le patient de l’innovation thérapeutique et lui permettre d’entrer dans un essai clinique.

6e raison : Pour traiter les facteurs de risque associés tels que l’hypertension artérielle ou l’obésité par exemple.

7e raison : Pour informer le patient et les aidants sur la maladie et sur le pronostic. L’incompréhension face à la maladie d’Alzheimer entraine généralement une stigmatisation de celle-ci et de lourdes difficultés pour les aidants à comprendre le comportement du patient.

Loin d’être exhaustive, cette liste peut être largement complétée par des arguments en faveur de la recherche : une meilleure compréhension du processus pathologique, pour proposer de nouvelles pistes thérapeutiques …

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.