L’essai thérapeutique de prévention EPAD : un essai pour prévenir la maladie d’Alzheimer ?

l'essai thérapeutique de prévention EPAD est lancé !

L’essai thérapeutique EPAD vient d’être lancé à l’échelle européenne et il recrute !

L’essai clinique de prévention « EPAD » est actuellement en cours de recrutement en France.

Objectifs de l’essai thérapeutique de prévention « EPAD »

Le projet « EPAD » vise à prévenir la maladie d’Alzheimer et à modifier le processus pathologique de la maladie pour retarder l’apparition des symptômes.

Dans un premier temps, les chercheurs souhaitent recruter des personnes qu’ils vont suivre au fil du temps. Ces participants vont devoir réaliser plusieurs examens : tests neuropsychologiques, IRM, ponction lombaire, identification du statut du facteur de risque génétique ApoE4… Ces examens vont permettre de déterminer leurs facteurs de risque de développer des troubles cognitifs. Ainsi, il est possible que chez certaines personnes, des biomarqueurs caractéristiques d’une maladie d’Alzheimer, à un stade très léger, soient identifiés. Dans ce cas, les scientifiques leur proposeront l’essai thérapeutique le plus adapté en cours pour retarder l’apparition des symptômes.

Quatre critères à remplir pour participer à cette recherche

Pour participer à cette recherche, quelques critères doivent être remplis :

  • Avoir au moins 50 ans.
  • Ne pas avoir de diagnostic de maladies d’Alzheimer ou apparentées. Une plainte de mémoire, sans retentissement sur le quotidien, n’est pas un critère d’exclusion.
  • Avoir un proche qui pourra accompagner la personne tout au long de l’étude.
  • Ne pas avoir une autre maladie qui retentit sur la cognition (dépression, schizophrénie, troubles bipolaires, autre maladie psychiatrique) ou sur l’état de santé général (cancer). 

Vous remplissez tous ces critères ? Écrivez-nous à info@vaincrealzheimer.org ou appelez-nous au 0142465086, nous vous mettrons en contact avec les cliniciens en charge de l’étude.

Mise à jour de l’article : « Prévention Alzheimer : le projet EPAD apportera t-il des solutions ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.