Essais cliniques et maladie d’Alzheimer : le témoignage de Nicolle et Alain

Les essais cliniques : un indispensable à la lutte contre la maladie

« Si tout le monde refuse de participer à des essais cliniques, nous n’arriverons jamais à soigner la maladie d’Alzheimer. Je ne regrette sûrement pas d’être entrée dans un essai, d’autant que je profite d’un très bon suivi médical. Je suis certaine qu’on finira par trouver un traitement, même si ça ne doit pas me profiter. C’est aussi pour aider les autres ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.