La coopération scientifique européenne, une nouvelle fois au rendez-vous !

LECMA-Vaincre Alzheimer et la coopération scientifique européenne

Jeudi 25 septembre, le comité scientifique européen s’est réuni comme chaque année pour recommander les programmes de recherche français, allemands et néerlandais

LECMA-Vaincre Alzheimer, AFI, ISAO. Les trois associations étaient une nouvelle fois réunies jeudi 25 septembre pour examiner les programmes de recherche scientifique sur Alzheimer. Chaque année, le comité scientifique européen se donne rendez-vous pour étudier ensemble les candidatures des chercheurs les plus prometteurs. Le but est de donner une chance à des projets innovants dans la lutte contre Alzheimer. Le comité examine, sélectionne et recommande les programmes de recherche français, allemands et néerlandais. Il revient au conseil d’administration de chaque association de valider les projets que chaque pays souhaite financer. Chacune des associations est libre dans ses choix et ne finance que les programmes des chercheurs de son pays. Jusqu’à cette validation, les projets sélectionnés restent confidentiels.

LECMA-Vaincre Alzheimer et la coopération européenne

Depuis sa création, LECMA-Vaincre Alzheimer fait partie d’un réseau européen d’associations spécialisées dans le financement de la recherche sur la maladie d’Alzheimer. LECMA-Vaincre Alzheimer a engagé des actions en coopération avec les associations partenaires européennes, AFI et ISAO, afin d’intensifier la portée des missions de chacune. Appartenir à ce réseau permet à ces associations de pouvoir se concerter scientifiquement au niveau européen et international.

Le comité scientifique européen permet un éclairage sur les projets de recherche et une meilleure vision de la recherche actuelle. Il assure une objectivité maximale dans le choix des dossiers retenus. La qualité et l’expérience de ses membres garantissent une très grande exigence dans la sélection des programmes de recherche. Leur investissement est un gage de sérieux et d’excellence.

L’objectif de cette coopération est donc d’optimiser l’efficacité de la recherche, tant au niveau de la sélection des programmes que du développement des financements de projets collaboratifs entre chercheurs européens.  En effet, les chercheurs peuvent solliciter des subventions pour des projets transfrontaliers impliquant la France et les Pays-Bas ou la France et l’Allemagne. Les chercheurs postulant pour ce type de subventions doivent proposer un programme de recherche collaboratif entre les deux pays et, si la subvention leur est accordée, elle sera prise en charge par LECMA-Vaincre Alzheimer, pour la partie française, par AFI, pour la partie allemande, et par ISAO pour la partie hollandaise.

Depuis sa création en 2005, LECMA-Vaincre Alzheimer a déjà financé 39 projets de recherche dont 4 transfrontaliers. La recherche est aujourd’hui le plus grand espoir de tous les malades et leur famille de voir un jour disparaître la maladie d’Alzheimer. Malgré de grandes avancées dans le domaine, il est donc urgent de continuer à agir.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.