Le rôle des lipides dans la maladie d’Alzheimer

Rôle des lipides dans la maladie d'Alzheimer confirmé

Une équipe française de recherche confirme le rôle majeur des lipides dans la physiopathologie de la maladie d’Alzheimer.

La plaque amyloïde est une des lésions cérébrales caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Elle est principalement constituée du peptide Aβ. L’équipe du Prof. Charles Duyckaerts, dont notre coordinatrice scientifique le Dr. Maï Panchal, a analysé en post-mortem la composition lipidique des plaques amyloïdes dans le cerveau de patients Alzheimer. Les chercheurs ont comparé cette composition à celle du tissu adjacent dépourvu de lésion (appelé le neuropile). L’analyse a révélé que les plaques amyloïdes étaient enrichies en céramides, par rapport au neuropile environnant. Cette accumulation de céramides présentes dans les plaques n’est pas due à leur affinité pour les fibrilles d’Aβ. Elle serait le résultat d’une surproduction locale au sein de la plaque sénile, indirectement liée à la neuro-inflammation et au stress oxydatif. De plus, cette accumulation de céramides induirait un cercle vicieux : le peptide Aβ présent dans les plaques amyloïdes augmenterait la production des céramides, qui eux-mêmes augmentent le taux de peptide Aβ, amenant à l’aggravation du dysfonctionnement cérébral.

Il avait déjà été montré que les niveaux de céramides étaient élevés dans le liquide céphalo-rachidien, dans le sang et dans le cerveau des patients malades d’Alzheimer, mais on ne savait pas si ces lipides avaient un lien direct avec les lésions cérébrales. C’est chose faite : cette étude permet une meilleure compréhension de l’accumulation des céramides grâce à l’identification de la plaque amyloïde comme facteur contribuant à cette surproduction.

La découverte de l’accumulation de céramides dans les plaques amyloïdes ouvre de nouvelles perspectives dans l’élucidation des dernières étapes qui conduisent à la formation des plaques et à la toxicité neuronale, mais il reste encore beaucoup à faire pour élucider leur rôle potentiel dans l’autre pathologie tau observée dans la maladie d’Alzheimer.

Panchal M, Gaudin M, Lazar AN, Salvati E, Rivals I, Ayciriex S, Dauphinot L, Dargère D, Auzeil N, Masserini M, Laprévote O, Duyckaerts C. Ceramides and sphingomyelinases in senile plaques. Neurobiol Dis. 2014 Jan 28.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.