Recherche Alzheimer et avancées : grands progrès à venir

Recherche Alzheimer et avancées : comment la Fondation Vaincre Alzheimer a financé les plus grands progrès du 21e siècle ?

Recherche Alzheimer et avancées : le Prof. Duyckaerts s’exprime sur les progrès à venir.

Le Prof. Charles DUYCKAERTS, Chef du Service de neuropathologie de l’Hôpital Pitié-Salpêtrière à Paris et Président du Comité Scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer, revient sur les progrès passés et à venir et comment la Fondation Vaincre Alzheimer les finance.

Comme vous le savez, la recherche sur la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées progresse à grand pas. De nombreuses avancées ont vu le jour ces 15 dernières années, notamment grâce à la contribution de la Fondation Vaincre Alzheimer qui est dédiée au financement de la recherche médicale.

Une sélection des projets rigoureuse

« En tant que Président du Comité Scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer, je suis heureux de garantir des critères de sélection de nos projets de recherche parmi les plus rigoureux en France. Vingt-sept experts européens composent notre comité scientifique, qui est soutenu par plus de 500 experts mondiaux, tous bénévoles. » explique le Prof. Charles Duyckaerts.

Chaque projet reçu est évalué par 4 de ces experts. C’est un travail colossal qui a le mérite d’apporter une vision internationale pour chaque projet et d’orienter les financements vers les projets les plus prometteurs et innovants sur tout le territoire français.

Des progrès mais un soutien encore indispensable

La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées sont des pathologies multifactorielles. Nous connaissons de mieux en mieux les mécanismes sous-jacents qui mènent à ces maladies et la recherche clinique est porteuse d’espoir, mais nous savons également qu’il ne suffira pas d’un seul traitement mais d’une combinaison de thérapies pour pouvoir, un jour, vaincre ces maladies.

Il est donc nécessaire de continuer à soutenir la recherche médicale, notamment la recherche fondamentale et préclinique, qui permettent de comprendre les causes de la maladie et de trouver de nouvelles cibles thérapeutiques. La contribution de la Fondation Vaincre Alzheimer y est essentielle, dans un contexte où les subventions de l’Etat ne permettent plus de faire face aux défis qui sont les nôtres. Par ailleurs, la Fondation a la particularité de participer à la formation de brillants jeunes chercheurs qui seront les leaders de demain.

« Soyez assurés de mon engagement personnel aux côtés de la Fondation Vaincre Alzheimer pour que chaque euro donné soit le plus efficace possible contre ces maladies neurocognitives. Votre générosité peut faire la différence. »

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.