Fugue et Alzheimer : les 4 raisons les plus courantes

Fugue et maladie d'Alzheimer

L’un des comportements les plus dangereux liés à la maladie d’Alzheimer est la fugue

La fugue est l’une des manifestations les plus courantes du trouble de l’agitation. La question que l’on se pose le plus souvent est celle de savoir pourquoi un proche malade décide-t-il de s’enfuir. Identifier les raisons pour lesquelles un patient fugue, vous permettra de prendre des mesures adéquates.

Raison n°1 : La confusion

Le patient ne se rend pas compte qu’il est chez lui. Par conséquent, il part à la recherche de son foyer.

Raison n°2 : Les illusions

Le patient peut essayer d’assumer la responsabilité d’un lointain passé, comme aller travailler ou aller chercher un enfant.

Raison n°3 : Une tentative de fuite face à une menace réelle ou ressentie

Les patients peuvent avoir peur d’une maison bruyante, d’un visiteur étrange ou encore de l’idée qu’une personne chargée de s’occuper d’eux essaie de lui faire du mal.

Raison n°4 : Le stress

Il peut être suscité par le manque d’exercice ou d’autres raisons et peut mener à la déambulation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.