Maladie d’Alzheimer : LECMA investit 570 000€ dans la recherche scientifique

Recherche scientifique : l’association LECMA Vaincre Alzheimer dévoile les programmes de ses six nouveaux lauréats 2014

Innovants et porteurs d’espoir sont les termes qui qualifient le mieux les six nouveaux projets financés par l’association LECMA Vaincre Alzheimer. Avec 570 000 € d’investissement, l’association espère contribuer à la découverte de traitements efficaces contre la maladie d’Alzheimer.

De grands espoirs sont nés récemment « mais cela n’est pas suffisant, il faut aller plus loin » affirme le Dr Maï Panchal, Directrice scientifique de l’association LECMA-Vaincre Alzheimer. Continuer à financer des projets novateurs est donc nécessaire.


4 axes de recherche pour 6 projets

Cette année, les projets de recherche scientifique tournent autour de 4 axes :

  •         Etudier les modifications du cerveau chez les personnes âgées pour prévenir la maladie d’Alzheimer
  •         Identifier de nouveaux biomarqueurs, c’est-à-dire des signes biologiques, de la maladie d’Alzheimer pour un diagnostic plus précoce
  •         Rechercher de nouvelles cibles thérapeutiques, de nouvelles voies pour réduire la pathologie de la maladie d’Alzheimer
  •         Tester des molécules pharmacologiques pouvant modifier la pathologie de la maladie d’Alzheimer dans le but de la réduire.
LECMA Vaincre Alzheimer et ses subventions spécifiques

Depuis sa création en 2005, l’association LECMA-Vaincre Alzheimer attribue trois types de subventions de recherche scientifique :

  •         standard
  •         transfrontalières pour un projet collaboratif entre un chercheur français payé par LECMA-Vaincre Alzheimer et un chercheur allemand ou néerlandais payé par les associations partenaires
  •         pilotes permettant à un jeune chercheur post-doctorant de mener un projet de recherche en tant qu’investigateur principal, c’est à dire responsable de l’étude de recherche.

« Aujourd’hui, LECMA-Vaincre Alzheimer est la seule association à donner l’opportunité aux jeunes chercheurs de pouvoir mener eux-mêmes un projet de recherche » explique le Dr Panchal. De plus, l’association a fait de la formation des futurs chercheurs français une de ses principales spécificités. LECMA-Vaincre Alzheimer a ainsi mis en place cette année des bourses de formation de jeunes chercheurs permettant au chercheur principal, responsable de l’étude, de payer un étudiant en thèse pendant toute la durée de son doctorat. « Il nous est apparu comme essentiel d’investir dans ce genre de formation. Les jeunes chercheurs français sont excellents. Nous devons à tout prix éviter qu’ils partent à l’étranger. Au regard de leur situation en France, il revient à nous, associations, de les aider. Investir dans leur formation aujourd’hui, revient à investir dans la recherche de demain » insiste le Dr Maï Panchal.
En 2014, l’association LECMA-Vaincre Alzheimer finance 3 bourses de formation de jeunes chercheurs, 2 bourses transfrontalières et une bourse standard.

Retrouvez les projets des nouveaux lauréats, les Dr. David Blum, Santiago Rivera, Christian Giaume, Marie-Christine Chartier-Harlin, Marie-Claude Potier et Gwénaelle Catheline, ici.

Un financement toujours plus important

Depuis 2005, l’association LECMA-Vaincre Alzheimer a financé 45 projets de recherche scientifique pour un montant de 3,1 millions d’euros. Cette année, 570 000 euros ont été investis soit 80 000 euros de plus que l’an dernier. « Grâce aux donateurs, notre financement est devenu au fil des années de plus en plus important et nous leur en sommes extrêmement reconnaissants. Sans eux, nous ne pourrions pas investir comme nous le faisons et la recherche sur la maladie en pâtirait » indique Géraldine Drexel de Buchy, Directrice de l’association LECMA-Vaincre Alzheimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.