Alzheimer : nouvelle découverte grâce au financement LECMA-Vaincre Alzheimer !

Nouvelle découverte grâce au financement LECMA – Vaincre Alzheimer : Le ciblage de certains récepteurs de la caféine pourrait avoir un effet bénéfique sur la mémoire


Une bourse transfrontalière accordée par LECMA Vaincre Alzheimer et AFI, association partenaire allemande, a permis de démontrer l’effet bénéfique du ciblage de certains récepteurs de la caféine sur la mémoire.

Parue dans la prestigieuse revue Molecular Psychiatry, cette nouvelle étude européenne a été dirigée par le Dr David Blum et son équipe de l’Université de Lille en collaboration avec les Universités de Bonn et de Lisbonne.

Après avoir prouvé l’effet positif global de la caféine sur le cerveau, le Dr David Blum et son équipe se sont penchés sur une des cibles de la caféine, le récepteur adénosinergique A2A, retrouvé dans le système nerveux central. Ce dernier pourrait avoir un rôle dans le développement de la maladie d’Alzheimer. « L’idée était donc de bloquer ce récepteur soit avec une molécule, soit en enlevant le gène correspondant à celui-ci » explique le Dr David Blum. Le constat est sans appel, le blocage de ces récepteurs a un effet protecteur au niveau de la mémoire !

« Bien sûr il ne faut pas crier victoire trop vite. Il nous reste encore à prouver cet effet positif sur des modèles ayant des lésions amyloïdes. Pour le moment notre étude ne portait que sur des modèles développant des lésions Tau. Or c’est la combinaison de ces deux types de lésions qui permettent de caractériser la maladie d’Alzheimer »indique le Dr Blum.

Menée, en partie, grâce au financement de l’association LECMA Vaincre Alzheimer, cette découverte intervient dans un contexte où les subventions attribuées aux chercheurs par l’Etat sont de moins en moins importantes et où les dons issus des associations et des donateurs sont essentiel pour faire avancer la recherche.

C’est pour cette raison que, chaque année, LECMA Vaincre Alzheimer propose des bourses transfrontalières impliquant, notamment, la France et l’Allemagne. Collaboratifs, ces programmes de recherche sont pris en charge par LECMA pour la partie française du projet et par AFI pour la partie allemande.

Le Dr David Blum vous explique son étude en 1min

Les avantages de cette recherche :

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.