Alzheimer : nouveau regard sur les protéines grâce à la vision en 3D des synapses

Neurones_et_Alzheimer

En utilisant une approche complète qui combine plusieurs techniques d’analyses super-résolutives, des chercheurs allemands de l’université de Göttingen ont généré un modèle en trois dimensions d’une synapse. La synapse est la zone de contact entre deux neurones qui permet de faire passer l’information d’un neurone à l’autre, par l’intermédiaire de neurotransmetteurs.

Ce nouveau modèle, publié dans le prestigieux journal Science, a révélé la présence de 300 000 protéines dans cette aire de jonction ! Parmi ce grand nombre, les chercheurs ont identifié beaucoup de protéines impliquées dans le recyclage des vésicules synaptiques. Ce sont ces vésicules synaptiques qui contiennent les neurotransmetteurs. A la suite d’un influx nerveux , les neurotransmetteurs véhiculés dans les vésicule synaptiques du premier neurone, sont libérés dans l’aire de jonction et sont recapturés dans les vésicules synaptiques de l’autre neurone. Ce modèle tridimentionnel a également permis de visualiser comment les protéines intéragissaient les unes avec les autres.

Les chercheurs allemands espèrent que la communauté scientifique utilisera ce modèle de référence pour mieux comprendre la maladie d’Alzheimer, afin d’évaluer l’intégrité des synapses et la communication entre les neurones dans les modèles expérimentaux de la maladie d’Alzheimer.

 

Source: Wilhelm BG, Mandad S, Truckenbrodt S, Kröhnert K, Schäfer C, Rammner B, Koo SJ, Claßen GA, Krauss M, Haucke V, Urlaub H, Rizzoli SO. Composition of isolated synaptic boutons reveals the amounts of vesicle trafficking proteins. Science. 2014 May 30;344(6187)

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.