Journée mondiale Alzheimer : journée de solidarité avec les personnes malades

Chaque année, la Fondation Vaincre Alzheimer se mobilise le 21 septembre pour la Journée mondiale Alzheimer.

« Plus qu’une journée, parlons-en, agissons ! ». Chaque année, à l’occasion de la Journée mondiale Alzheimer, la Fondation Vaincre Alzheimer donne la parole aux personnes malades et aux chercheurs. En menant des campagnes d’information, la Fondation Vaincre Alzheimer souhaite sensibiliser le public aux besoins de la recherche et lutter contre la stigmatisation dont sont victimes les malades et leur famille.

« Il nous paraissait essentiel de rappeler à tous que la maladie d’Alzheimer n’est pas le problème d’une simple journée. Mais il s’agit bel et bien d’un quotidien pour un grand nombre de personnes » explique Géraldine Drexel De Buchy, Directrice générale de la Fondation Vaincre Alzheimer. « C’est pour cette raison que nous lançons chaque année des campagnes de sensibilisation que ce soit sur les essais cliniques, le don de cerveau ou encore la prévention de la maladie. » ajoute t-elle.

La Fondation collecte ainsi des fonds qui servent principalement au financement de la recherche médicale. Les dons financent également la formation des médecins pour une meilleure prise en charge et les actions de sensibilisation du public.

NOS ÉDITIONS PRÉCÉDENTES

La prévention sur les maladies d’Alzheimer et les maladies apparentées

En 2019, la Fondation Vaincre Alzheimer souhaite sensibiliser les Français sur la prévention de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

Depuis 2010, plusieurs études récentes ont montré que l’augmentation du nombre de patients était moins importante qu’attendue. Ces résultats sont considérés par les scientifiques comme une démonstration de l’efficacité d’une prévention des facteurs de risques modifiables de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées.

EN SAVOIR PLUS

Le don de cerveau

En 2018, la Fondation Vaincre Alzheimer mobilise les Français sur la thématique du don de cerveau. Très peu connu, il est souvent confondu avec le don d’organes. Et oui ! On peut être titulaire d’une carte de don d’organes pour greffes et d’une carte de don de cerveau pour la recherche.

Donner son cerveau pour la recherche scientifique, c’est contribuer à percer son mystère. Le financer, c’est participer à la recherche sur les maladies neurodégénératives.

EN SAVOIR PLUS

Les essais cliniques

En 2016, les études cliniques éprouvent beaucoup de difficultés à recruter des patients. Les neurologues insistent pourtant sur le fait qu’il existe une volonté des patients à participer aux essais cliniques. Il est donc nécessaire de les informer davantage pour mieux les impliquer et les mobiliser.

La Fondation Vaincre Alzheimer a réalisé une enquête d’opinion pour connaitre les motivations et les réticences des français à participer à un essai clinique. 

EN SAVOIR PLUS